Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Classique au départ, le Verbier Festival s'est ouvert aux autres genres, avec succès.

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

Les organisateurs du Verbier Festival affichent le sourire au terme de deux semaines qui ont vu se succéder 53 concerts. Rendez-vous de musique classique au départ, la manifestation s'est ouverte à d'autres genres avec succès pour sa 23e édition terminée dimanche.

Avec 30'000 billets vendus, comme en 2015, et 12'500 spectateurs hors concerts (11'000), ce sont 42'500 personnes qui ont participé au Verbier Festival. Cela sans compter les quelque 300 jeunes ayant suivi durant trois semaines les 80 cours master class de grands maîtres lors du camp de musique ou à l'académie musicale du festival.

La musique classique demeure le corps du festival placé sous le signe de l'excellence et de l'apprentissage. Ainsi le public a pu s'enthousiasmer devant les deux opéras de Carmen de Bizet et Falstaff de Verdi, devant des concerts de musique de chambre, des récitals de piano et autres prestations exceptionnelles de grandes voix.

La présence des Gipsy Kings, du Gangbé Brass Band, des parties d'échec, du théâtre et toutes sortes d'animations originales autour du festival ont élargi son public. En plus des visiteurs en chair et en os, dont la part du public suisse a passé de 62 à 65%, le Verbier Festival peut compter sur toute la planète virtuelle.

Ainsi les concerts diffusés sur la Toile durant la première semaine ont été suivis par 240'000 personnes dans le monde, écrivent les organisateurs. Ceux-ci ont déjà fixé les dates de la prochaine édition. En 2017, le Verbier Festival se tiendra du 21 juillet au 6 août.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS