Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le vice-président irakien Tarek al Hachémi, en fuite, a été condamné à mort dimanche par contumace par la Haute Cour de justice, a annoncé un porte-parole du conseil judiciaire irakien. Membre de la communauté sunnite, Hachémi a été reconnu coupable d'avoir dirigé des escadrons de la mort.

Il a fui Bagdad en décembre dernier et se dit innocent, affirmant que le Premier ministre chiite Nouri al Maliki cherche à écarter les sunnites et les Kurdes des organes du pouvoir irakien, que dominent des représentants chiites.

L'affaire Hachémi, qui a éclaté peu après le départ des derniers militaires américains, menace l'équilibre ethnique et religieux du gouvernement irakien.

Le secrétaire particulier de Tarek al Hachémi, qui est aussi son gendre, a également été condamné à mort.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS