Argoviens et Zurichois désignent dimanche les deux derniers membres du Conseil des Etats, mettant ainsi un point final aux élections fédérales de 2015. Le PLR joue gros face à l'UDC en Argovie. Il part par contre favori à Zurich.

En Argovie, le président du parti suisse Philipp Müller aura de la peine à défendre le siège du parti. Egalement élu au National, il n'est arrivé qu'en troisième position au premier tour, loin derrière la sortante socialiste Pascale Bruderer, facilement réélue.

Philipp Müller a été devancé de près de 6000 voix par un autre conseiller national, l'UDC Hansjörg Knecht. La démocrate-chrétienne Ruth Humbel, également conseillère nationale, a terminé 4e, à plus de 37'000 voix du candidat de l'UDC. Tous trois sont en lice au second tour.

Il est difficile d'évaluer le rôle joué par l'accident de la circulation qui a impliqué Philipp Müller en août - une scootériste de 17 ans avait été grièvement blessée - dans son score décevant. Seule certitude, l'UDC argovienne a réalisé un raz-de-marée au Conseil national.

Hansjörg Knecht se trouve ainsi en ballottage favorable. Il a toutes les chances de ravir au PLR le fauteuil que ce dernier occupe depuis 1948 et de permettre à son parti de récupérer le mandat perdu en 2011.

PLR favori à Zurich

A Zurich, le candidat PLR, Ruedi Noser, part à l'inverse favori. Il n'a pourtant pas obtenu la majorité absolue au premier tour, battu par le socialiste Daniel Jositsch, élu d'emblée à la surprise générale.

Le conseiller national libéral-radical a devancé de 25'000 voix Hans-Ueli Vogt, député UDC au Grand Conseil et élu le 18 octobre à la Chambre du peuple. Le Vert Bastien Girod, également conseiller national, pointait en 4e position, à 68'000 suffrages de Ruedi Noser.

Bastien Girod est bien décidé à profiter de la lutte fratricide que se livrent le PLR et l'UDC dans ce second tour. Mathématiquement, il pourrait même y parvenir en mobilisant toute la gauche et les électeurs vert'libéraux derrière lui, dans un sursaut face au glissement à droite du Parlement.

Le PLR pourrait se retrouver dimanche soit le premier parti du Conseil des Etats, ex-aequo avec le PDC, soit seulement le troisième, derrière le PDC et le PS. Les 44 sièges déjà repourvus se répartissent pour l'heure ainsi: 13 PDC, 12 PS, 11 PLR, 5 UDC, un indépendant, un PBD et un Vert.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.