Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

De fortes explosions ont retenti ces derniers jours sur le Volcán de Fuego (archives).

KEYSTONE/AP/RODRIGO ABD

(sda-ats)

Le Volcán de Fuego au Guatemala était mercredi sous haute surveillance, plus d'un mois après l'éruption qui a fait 113 morts et 329 disparus. Une forte explosion au sommet du volcan a provoqué une pluie de cendres sur les villages situés à ses pieds mardi.

"Nous n'écartons pas la possibilité que durant les prochaines heures ou les prochains jours, nous assistions à une nouvelle phase d'éruption" de ce cratère situé à 35 km au sud-ouest de Guatemala City, la capitale, a déclaré mercredi la coordination nationale pour la réduction des catastrophes.

Le 3 juin, le volcan a semé la mort et la désolation, notamment dans la localité de San Miguel los Lotes.

Le Guatemala se situe sur la "ceinture de feu du Pacifique", une zone qui concentre environ 85% de l'activité sismique terrestre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS