Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le volcan Mayon est l'un des plus actifs des Philippines.

KEYSTONE/AP Earl Recamunda

(sda-ats)

Le cratère du Mayon, l'un des volcans les plus actifs des Philippines, rougeoyait lundi tandis que des milliers de personnes évacuaient la zone. Les volcanologues redoutent une éruption imminente.

Les grondements du volcan, situé sur l'île centrale de Luçon, se sont intensifiés ces 24 dernières heures et des éboulements ont été observés à son sommet, selon les scientifiques.

Plus de 12'000 personnes ont reçu l'ordre d'évacuer une zone de sept kilomètres autour du volcan. Les autorités ont mis en garde contre les risques de coulée de boue et de nuages toxiques.

50 éruptions en 400 ans

"Il est dangereux pour les familles de rester dans ce périmètre et d'inhaler les fumées", a déclaré le responsable du bureau régional de la défense civile. "Du fait des pluies des dernières semaines, les débris déposés sur les pentes du Mayon pourraient entraîner des lahars", a-t-il ajouté en référence à ces coulées boueuses d'origine volcanique.

Célèbre aux Philippines pour la quasi-perfection de son cône, ce volcan culmine à 2460 mètres. Il est entré en éruption une cinquantaine de fois au cours des 400 dernières années.

L'explosion la plus meurtrière s'est produite en 1814, lorsque 1200 personnes sont mortes sous des flots de lave, qui avaient notamment rasé la ville de Cagsawa, à l'exception du clocher d'une église qui est aujourd'hui une attraction touristique majeure.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS