Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une grande partie du Waldorf Astoria sera convertie en appartements de luxes, plus rentables (archives).

KEYSTONE/EPA/JUSTIN LANE

(sda-ats)

Adieu le grandiose hall d'entrée Art déco, les célébrités croisées dans l'ascenseur de sa "tour": le Waldorf Astoria, mythique hôtel de New York parmi les plus prestigieux au monde, va fermer après 86 ans de service.

L'établissement, ouvert le 1er octobre 1931 sur Park Avenue au coeur de Manhattan, aura vu défiler dans ses très sélectes suites et même dans ses somptueuses toilettes, Art déco jusqu'aux poignées de porte, une liste extraordinaire de célébrités et de puissants du monde entier.

Marilyn Monroe, Grace Kelly ou les présidents américains y ont séjourné, en passant par tous les dirigeants de la planète qui y descendaient pour l'Assemblée générale annuelle de l'ONU. C'est ici notamment que fut inventé le service en chambre 24 heures sur 24.

L'hôtel de plus de 1400 chambres, le plus grand du monde à son inauguration, s'apprête à subir un lifting majeur: la société d'assurances chinoise Anbang, qui l'a racheté à la chaîne Hilton en 2014 pour 1,95 milliard de dollars, lance de vastes travaux de rénovation à partir du 1er mars, qui devraient durer au moins deux ans.

Appartements de luxe

Aucun plan formel n'a été communiqué mais une grande partie de l'hôtel doit être convertie en appartements de luxe, plus rentables, avec une série de boutiques au rez-de-chaussée, ne laissant qu'une petite partie hôtelière.

Inscrite depuis 1993 sur la liste des monuments emblématiques de la ville, comme l'Empire State Building ou le Brooklyn Bridge, la façade n'est pas en danger. Mais l'intérieur n'est pas classé, et certains s'inquiètent de voir des trésors, comme la grande salle de bal ou l'immense mosaïque de l'entrée, signée Louis Rigal, disparaître à jamais, malgré les promesses d'Anbang de travailler avec des responsables du patrimoine.

Endroit un peu daté

"C'est un formidable endroit où travailler", résume Paul Hopkins, groom depuis 12 ans. "Rien que dans l'ascenseur on peut rencontrer plein de gens célèbres, tous les présidents, les chefs d'entreprise, tous ceux qui font partie du '1%'" des personnes les plus riches du monde, dit-il.

Employés comme clients reconnaissent volontiers qu'il était temps de le rafraîchir. "J'adore la nostalgie", dit Ron Ruth, un ingénieur en aéronautique venu de San Francisco pour son anniversaire de mariage. "Mais tout est un peu daté: le chauffage, la ventilation, et la salle de bains est vraiment trop petite pour ma femme!"

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS