Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sanaa - Le Yémen a annoncé ce mardi avoir déclenché une vaste opération antiterroriste contre Al-Qaïda, dont le renforcement de la présence dans le sud de la péninsule arabique inquiète l'Occident. Sanaa a d'ailleurs commencé à juger par contumace l'imam radical Anwar al-Aulaqi, recherché par Washington.
Les autorités yéménites font tout pour afficher ainsi leur détermination face à Al-Qaïda, quatre jours après l'interception de colis piégés expédiés selon Washington par la branche yéménite du réseau extrémiste.
L'opération vise notamment à mettre la main sur l'activiste saoudien Ibrahim Hassan al-Assiri, soupçonné d'avoir conçu les tentatives d'attentats au colis piégé déjouées vendredi à bord d'avions-cargos venant du Yémen et à destination des Etats-Unis.
L'opération menée par les forces de sécurité yéménites dans les provinces méridionales désertiques et difficiles d'accès de Maarib et Chaboua vise également à capturer l'imam radical d'origine américaine Anwar al-Aulaqi, recherché "mort ou vif" par Washington.
Après avoir appelé les musulmans des Etats-Unis au "jihad", ce dernier a reconnu en février avoir eu comme disciple au Yémen le jeune Nigérian qui avait tenté de faire sauter le 25 décembre 2009 un avion de ligne américain assurant une liaison entre Amsterdam et Detroit.
Selon des responsables américains, le prédicateur yéménite, dont le gouvernement de Sanaa refuse par avance l'extradition aux Etats-Unis, était en outre en relation avec le psychiatre militaire américain de confession musulmane qui avait tué 13 de ses collègues il y a un an sur une base du Texas.
Le tribunal des affaires terroristes de Sanaa a par ailleurs accusé l'assassin présumé d'un Français, le 6 octobre, d'être lié à l'imam Aulaqi, qui est ainsi mis en cause pour la première fois par la justice yéménite. Hicham Assem, le meurtrier présumé du Français Jacques Spagnolo, a comparu devant le tribunal alors que M. Aulaqi et un membre de sa famille sont jugés par contumace.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS