Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'ancien zoo de Vincennes devait rouvrir samedi dès midi (archives)

KEYSTONE/EPA/YOAN VALAT

(sda-ats)

Le parc zoologique de Paris rouvrira ses portes samedi dès midi après la fuite la veille d'une cinquantaine de babouins. Les derniers primates qui s'étaient échappés de leurs enclos ont été récupérés dans la nuit de vendredi à samedi, a communiqué le parc.

Les trois derniers fugitifs, deux femelles et un petit, ont réintégré leur enclos à 04h15. Le parc, anciennement connu sous le nom de zoo de Vincennes, avait été évacué vendredi. Après leur escapade dans la nature, les grands singes avaient ensuite été réintégrés dans leurs loges, à l'exception de trois d'entre eux qui "manquaient à l'appel", a indiqué le zoo sur son site Internet.

Policiers et sapeurs-pompiers ont été mobilisés afin d'imposer un périmètre de sécurité, mais aucun primate ne s'est échappé du zoo.

"A 11h30, un soigneur a vu un babouin en dehors de sa loge, dans le couloir de service", avait expliqué vendredi un porte-parole du zoo. "Il a immédiatement donné l'alerte et les visiteurs ont été confinés puis évacués. Il n'y a pas eu de contact avec le public", a-t-il dit.

Arrivé à la fin des années 80 au zoo de Vincennes, ce groupe de babouins de Guinée avait été confié au zoo d'Edimbourg, en Ecosse, durant les travaux de rénovation du parc de Paris, de 2008 à 2014.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS