Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lea Sprunger a bien mieux négocié son deuxième 400 m haies de la saison que le premier.

La Vaudoise a pris la 4e place jeudi à Oslo, théâtre de la cinquième étape de la Ligue de diamant, en 55''07. Elle avait dû se contenter de 56''36 à Rome une semaine plus tôt.

La médaillée de bronze des championnats d'Europe 2016 et finaliste des Mondiaux 2017, qui avait piétiné à deux reprises avant les haies dans la Ville éternelle, a rendu une copie bien plus propre dans ces Bislett Games. Elle devient ainsi la deuxième meilleure performeuse européenne de la saison derrière la Britannique Eilidh Doyle (54''80).

Devant Hejnova

Lea Sprunger a en outre battu la Tchèque Zuzana Hejnova (5e en 55''16), double championne du monde de la spécialité, qui sera l'une de ses grandes rivales en août lors des Européens de Berlin. Les Américaines ont réussi le doublé dans cette course, la championne olympique Dalilah Muhammad s'imposant en 53''65 devant Shamier Little (53''94).

"Lea a réussi une bien meilleure deuxième partie de course qu'à Rome", s'est réjoui son entraîneur Laurent Meuwly. "Elle a tenu son rythme habituel jusqu'à la huitème haie puis est passée intelligemment à 16 foulées sur les deux derniers obstacles. Elle avait encore du jus, ce qui est important pour le mental", a encore analysé le Fribourgeois. "Le temps est correct, le rang très bon", a quant à elle glissé Lea Sprunger.

Wanders à 98 centièmes de son record

Julien Wanders a quant à lui plutôt bien négocié son premier 10'000 m de la saison, même s'il espérait mieux. Crédité d'un chrono de 28'07''15 (à 98 centièmes de son record personnel), le Genevois de 22 ans a terminé 3e d'une course remportée par Dominic Kiptarus. Il fut l'un des deux seuls coureurs à pouvoir suivre le rythme imposé dès la mi-course par le Kenyan, vainqueur en 28'05''34 devant l'Australien Stewart McSweyn (28'05''37). "Ca semble bien vu de l'extérieur. Mais je ne peux pas être satisfait. Je n'avais pas de jambes, et ai perdu beaucoup de temps sur la deuxième partie de la course", a-t-il regretté.

Troisième représentante de Swiss Athletics en lice dans le meeting norvégien, Selina Büchel a terminé 7e d'un 800 m gagné par l'inévitable et impressionnante Caster Semenya en 1'57''25. La St-Galloise a réussi son meilleur temps de la saison, sans toutefois parvenir à passer sous les 2' (2'00''78). Elle s'est néanmoins montrée bien plus à l'aise qu'à Eugene pour sa première sortie de la saison en Ligue de diamant (2'03''15). "Je suis ravie. Je ne suis pas au sommet de ma forme, mais je progresse", a-t-elle expliqué.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS