Lea Sprunger ne s'est pas franchement rassurée pour son deuxième meeting Diamond League de la saison. La Vaudoise a pris la 7e place du 400 m haies d'Oslo en 56''46.

La championne d'Europe de la discipline n'est donc pas parvenue à réaliser un meilleur chrono que ses 56''36 établis à Rome la semaine dernière. Neuvième dans la Ville éternelle, elle finit cette fois 7e et avant-dernière d'une course remportée par l'Américaine Sydney McLaughlin en 54''16. La jeune merveille (19 ans) du tour de piste a géré sa course pour doubler au finish la meilleure performeuse de la saison Dalilah Muhammad.

Pour Laurent Meuwly, coach de la Nyonnaise, ce chrono est moyen: "Lea a affiché une meilleure attitude sur les 300 premiers mètres qu'à Rome. Elle a fait quelques fautes techniques sur les 100 derniers parce qu'elle se désunit. Il faut maintenant conserver cette attitude mais beaucoup travailler pour être en meilleure forme." Ennuyée par des problèmes de dos au mois de mai, Lea Sprunger va mieux. C'est déjà ça.

L'autre Suissesse en lice dans ce meeting norvégien, Selina Büchel, a pris une encourageante 2e place en 2'02''32 derrière l'Ougandaise Halimah Nakaayi. Mais la St-Galloise souhaitait descendre sous les 2'01 pour cette sortie inaugurale. Avec un nouvel encadrement, Selina Büchel espère retrouver la forme qui lui avait permis de placer le record de Suisse à 1'57''95. C'était en 2015 à Paris. Et c'est surtout l'occasion de réaliser quelques podiums en l'absence des athlètes hyperandrogynes.

Le 100 m masculin a offert la meilleure performance mondiale de l'année grâce à Christian Coleman vainqueur en 9''85. Le recordman du monde du 60 m a une nouvelle fois fait étalage de toute sa classe sur les premières foulées avec un départ canon. L'Américain, présent à Athletissima, a ensuite déroulé pour terminer tout en décontraction.

A la hauteur féminine, Mariya Lasitskene a réussi la MPM en effaçant une barre à 2m01. La Russe a passé la barre des 2 mètres pour la première fois cette saison. Elle signe sa 34e victoire sur 35 concours depuis les Jeux de Rio.

Star du meeting, Kartsen Warholm a pour sa part écrasé de sa classe le 400 m haies (43''33) en battant au passage le record d'Europe que Stéphane Diagana avait établi en 1995 sur le tartan d'Athletissima.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.