Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le laboratoire de Rio (LBCD), qui avait été suspendu fin juin par l'Agence mondiale antidopage (AMA), pourra finalement officier pendant les JO 2016 (5-21 août).

C'est un problème en moins dans le dossier antidopage secoué par le cas russe.

"Cette réautorisation permet au laboratoire de Rio de reprendre ses analyses d'échantillons d'urine et de sang avec effet immédiat", a annoncé l'AMA dans un communiqué.

Le ministère des Sports s'en est immédiatement réjoui, assurant de son côté que "la confirmation du laboratoire comme institution responsable pour la réalisation des tests antidopage durant les Jeux olympiques et paralympiques de Rio 2016 renforce la confiance du ministère des Sports et de l'Agence brésilienne antidopage dans le travail fourni par le LBCD".

"Toutes les parties ont travaillé avec diligence pour résoudre le problème identifié de sorte que le laboratoire pourra oeuvrer de manière optimale" lors des deux événements sportifs, a déclaré le directeur général de l'AMA, Olivier Niggli, cité sur le site de l'Agence.

"Les athlètes peuvent être sûrs que les analyses antidopage d'échantillons ont été solides pendant la suspension du laboratoire, et ce sera également le cas durant les Jeux", a-t-il affirmé.

La récupération de l'accréditation par le LBCD s'est faite à la suite de travaux menés par une commission de discipline ad hoc.

Elle clôt une parenthèse de près d'un mois ouverte le 24 juin, lorsque l'AMA avait jeté un froid dans le monde olympique en prononçant la suspension du laboratoire carioca, à 42 jours seulement des premiers JO tenus en Amérique du Sud.

L'Agence estimait que le LBCD connaissait des problèmes de conformité: lors de tests de routine envoyés par l'AMA, il avait produit un résultat positif sur un échantillon négatif.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS