Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La mise en service du système de gestion centralisée des données sur l'admission à la circulation routière SIAC est retardée. Prévu pour 2014 puis pour Pâques 2015, le nouvel outil informatique ne sera finalement appliqué qu'en 2016. Son coût final avoisinera 36 millions de francs, au lieu des 8 millions initiaux.

Le SIAC, qui réunit toutes les applications utilisées pour l'admission à la circulation et les contrôles de celle-ci en Suisse et au Liechtenstein, doit être soumis à des travaux supplémentaires. La décision a été prise d'entente avec les cantons, principaux utilisateurs, a annoncé lundi l'Office fédéral des routes (OFROU).

En attendant, les trois systèmes actuels restent opérationnels. Il s'agit des données sur l'immatriculation des véhicules, des données sur l'admission des conducteurs et celles sur les mesures administratives.

Trop lent

Le SIAC devait regrouper et remplacer ces trois registres, dont la technologie est devenue obsolète. Or il est apparu qu'il faut améliorer sa performance et la vitesse de traitement des données. Les travaux réalisés ces prochains mois devront montrer comment augmenter les performances et la stabilité du système.

Les informations du SIAC sont utilisées par l'administration publique des cantons et de la Confédération, mais aussi par le secteur privé dans le cadre des tâches assignées par la loi, comme les statistiques, la saisie et l'analyse des accidents, la perception de la RPLP ou la formation et le perfectionnement obligatoire des conducteurs.

Trois millions de requêtes par jour

Des délais de traitement brefs sont essentiels, le SIAC gérant plus de 12 millions de données et qu'il doit répondre à trois millions de requêtes par jour.

Le SIAC avait été lancé en 2010, avec des coûts estimés à 8 millions de francs. Il y a deux ans, l'OFROU annonçait que le système coûtera finalement quatre fois plus, soit 32,6 millions. Au total, l'Office s'attend à au moins 36 millions de francs, a précisé à l'ats le porte-parole Thomas Rohrbach.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS