Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Leo Kaneman a été élevé au rang de chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres par la ministre française de la culture Fleur Pellerin. Président d'honneur du Festival du Film et Forum International sur les Droits Humains (FIFDH) il est récompensé pour son engagement.

Créé en 1957 par André Malraux alors ministre de la culture, l'Ordre des Arts et Lettres est une décoration honorifique, une des principales parmi les quatre ordres ministériels de la République française. Il récompense des personnes qui se sont distinguées dans le domaine de la création ou par leur engagement particulier dans le domaine de la culture.

Leo Kaneman a dirigé le FIDH de sa création, en 2003, jusqu'en 2014. Il est aussi à l'origine du Festival Cinéma Tout Ecran, dont il a été le directeur artistique de 1995 à 2011, écrit le FIDH jeudi dans un communiqué.

M. Kaneman s'appuie sur diverses formations académiques aux universités de Genève et de Paris XIII, où il a respectivement obtenu un diplôme d'écologie et étudié le cinéma avant de venir enseigner la photo et le cinéma à l'alma mater genevoise. L'homme de culture est aussi l'auteur de films documentaires et de fiction.

De nombreux Romands, et même des Alémaniques, ont déjà été honorés par l'Ordre des Arts et des Lettres de la République française. Citons notamment l'écrivain Anne Cuneo, récemment décédée, le fondateur de Rolex André Heiniger, l'acteur Bruno Ganz ou le syndic de Nyon (VD) et père du Paléo Festival Daniel Rossellat.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS