Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les principaux bénéficiaires des programmes d'échanges sont les étudiants des hautes écoles (archives).

KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

(sda-ats)

Près de 6390 élèves ont pris part en 2017 à un échange avec une autre classe en Suisse alors que 6772 séjours de formation en Europe ont été organisés, a indiqué mercredi Movetia. La tendance est à la hausse par rapport à l’année précédente.

L’agence nationale qui promeut les échanges et la mobilité a publié sa première statistique couvrant une année d'échanges nationaux et de mobilité européenne dans le cadre de la solution suisse visant à remplacer Erasmus +. Les échanges sont plus fréquents dans les cantons bilingues et dans ceux qui sont proches de la frontière linguistique, observe Movetia.

L'agence a consacré près de 27,7 millions de francs pour soutenir les échanges nationaux, des séjours ou des coopérations en Suisse ou à l'étranger. Les principaux bénéficiaires sont les hautes écoles (20 millions) et la formation professionnelle (5 millions).

L'Union européenne avait suspendu le programme d'échange d'étudiants Erasmus+ suite à l'acceptation le 9 février 2014 de l'initiative "contre l'immigration de masse". Une solution transitoire a été mise en place depuis.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS