Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les écoles de Palu rouvrent, dix jours après le séisme

Les élèves de Palu en Indonésie ont appris la réouverture des établissements scolaires via Facebook et WhatsApp.

KEYSTONE/EPA/HOTLI SIMANJUNTAK

(sda-ats)

Les écoles de Palu, sur l'île indonésienne des Célèbes, ont rouvert lundi. Cela doit permettre aux enseignants d'effectuer un décompte des élèves et les mettre à contribution pour la remise en état des salles de classe, dix jours après le séisme et le tsunami.

Le bilan officiel s'élève à 1944 morts, mais tous les disparus n'ont pas été retrouvés et personne ne sait quel est leur nombre exact. Selon les services de secours, 5000 personnes pourraient avoir été ensevelies, notamment dans les zones où les sols se sont "liquéfiés" sous l'effet du séisme de magnitude 7,5 qui s'est produit le 28 septembre.

A Palu, neuf écoles ont été détruites, 22 enseignants sont morts et 14 sont portés disparus, a fait savoir l'agence de gestion des catastrophes. Elle ajoute que 140 tentes ont été dressées pour que les cours puissent reprendre.

Les élèves de Palu ont appris la réouverture des établissements scolaires via Facebook et WhatsApp. "C'est triste de voir notre école dans cet état", a déploré un lycéen de 17 ans, interrogé alors qu'il balayait une salle de classe jonchée d'éclats de verre.

Enfants traumatisés

Selon le directeur du Lycée, les enseignants ont reçu l'ordre de se présenter au travail lundi pour compter les élèves. "Nous ne forcerons pas les étudiants à revenir car beaucoup sont traumatisés. Mais nous devons reprendre les cours bientôt pour qu'ils gardent le moral et ne prennent pas de retard", a-t-il déclaré, ajoutant que la catastrophe avait coûté la vie à sept élèves et à un enseignant.

Au collège Negeri 15 de Palu, moins de 50 élèves sur les 697 se sont présentés. "Les cours n'ont pas encore commencé. Nous collectons seulement des données pour savoir combien d'élèves sont en sécurité", a expliqué le directeur, Abdul Rashid.

"J'attends toujours les instructions du ministère de l'Education pour commencer les cours. Pour le moment, je ne pense pas que nous soyons prêts. Beaucoup d'enfants sont traumatisés et ont peur", a-t-il ajouté, faisant état de quatre morts parmi ses élèves.

Fin des recherches jeudi

La plupart des décès dénombrés jusqu'ici sont survenus à Palu, principal centre urbain de la région, situé à 1500 km au nord-est de Djakarta. Les chiffres commencent seulement à arriver des zones les plus isolées, mais le bilan semble moins lourd qu'en ville.

L'agence nationale de gestion des catastrophes a annoncé dimanche que les recherches cesseraient jeudi. Le déblaiement des débris sera achevé et les zones où les sols se sont liquéfiés seront ensuite réaménagées pour devenir des parcs, des sites sportifs ou des espaces publics, a-t-elle ajouté.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.