Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les émissions de consommation de la SSR, comme "A bon entendeur" ou "On en parle", sont dans l'ensemble jugées de très bon niveau par les Conseils du public. Ces programmes sont de qualité élevée et bien accueillis, notamment pour leur caractère informatif.

Les Conseils du public de la SSR constatent du reste des différences de sensibilité selon les régions linguistiques, ont-ils indiqué vendredi. Le décor minimaliste de l'émission de la télévision alémanique "Kassensturz" passerait mal en Suisse romande, selon eux.

Du côté du Tessin, l'influence de l'Italie est palpable, à tel point que certains Conseils estiment que l'information-spectacle va parfois trop loin. Certains regrettent par ailleurs que la collaboration entre les régions linguistiques ne soit pas encore institutionnalisée, même si "A bon entendeur" et "Kassensturz" travaillent parfois ensemble.

La convergence entre radio et télévision est profitable, tant en termes de contenus que financiers, relèvent les Conseils du public. Reste que les responsables des émissions sont confrontés à une multiplication des problèmes juridiques quand ils souhaitent dévoiler certains contenus.

Les Conseils du public recommandent de relier les sites Internet des émissions entre eux. Les informations qui y sont publiées font en effet l'unanimité, de même que les possibilités interactives.

Les présidents des cinq Conseils du public de la SSR se réunissent au sein d'un groupe de travail afin de partager leurs expériences. En 2011, ils s'étaient intéressés aux émissions électorales.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS