Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La course sur route des Jeux olympiques de Rio ressemblera le 6 août à une vingt-deuxième étape du Tour de France, tant le parcours olympique concerne les coureurs en lutte dans la Grande Boucle.

Du Britannique Chris Froome au Colombien Nairo Quintana, les grimpeurs sont avantagés par le circuit de Rio, très exigeant en raison des ascensions répétées de côtes sélectives. Mais il faut aussi savoir descendre et attaquer, soit l'exact profil de l'Italien Vincenzo Nibali et de l'Espagnol Alejandro Valverde, deux favoris logiques pour succéder au Kazakh Alexandre Vinokourov, désormais retraité.

Rigoberto Uran, qui s'était satisfait de la médaille d'argent à Londres voici quatre ans, mène encore une forte sélection colombienne (avec Quintana, Chaves, Henao et Lopez). A Rio, les grimpeurs venus des Andes sont appelés à jouer les premiers rôles sur le parcours qui visite, dès le premier jour des compétitions olympiques, la grande cité carioca.

Côté suisse, Fabian Cancellara sera de la partie. Le Bernois figure dans la sélection de Swiss Olympic aux côtés de Michael Albasini, Steve Morabito et Sébastien Reichenbach.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS