Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Trois fois, les "petits" auront pu y croire jusqu'au bout, mais trois fois, ils ont fini par s'incliner.

Les équipes de 1re Ligue d'Echallens, Schötz et Delémont n'ont pas tenu la distance en 8es de finale de la Coupe de Suisse et se sont fait éliminer assez cruellement par Lucerne (2-3), Lugano (2-3 ap) et St-Gall (1-2).

Echallens est tombé les armes à la main. L'équipe entraînée par Alexandre Comisetti a été éliminée sur un ultime but en fin de match par un Lucerne tout sauf convaincant.

Jeudi au Stade des 3 Sapins, garni par 2200 spectateurs (près d'un millier de plus que la veille pour Lausanne - GC à La Pontaise), il y avait au maximum une ligue d'écart entre les deux formations. Mais jamais trois. Lucerne, en difficulté en Championnat, a fait preuve de fébrilité et d'un manque de sûreté patent, tandis que les Vaudois ont joué crânement leur chance jusqu'au bout, avec beaucoup d'allant.

Demhasaj avait ouvert la marque à la 20e pour les joueurs de Suisse centrale, avant l'égalisation sur un penalty sévère par El Allaoui juste avant la pause. Même topo en seconde période: Lucerne reprenait rapidement les devants par Ugrinic (47e) avant que Veuthey, d'un superbe coup de tête à la 70e, n'inscrive le 2-2. Les Vaudois s'enhardissaient mais voyaient leur rêve s'envoler à la 85e sur un but de la tête de Vargas.

A Schötz, Lugano s'est fait bien des frayeurs. Réduits à dix en prolongation après l'expulsion de Marzouk, les Tessinois ont assuré le service minimum en marquant le but de la qualification (2-3) à la 118e par Crnigoj. Auparavant, à deux reprises, les joueurs de Suisse centrale, très engagés, étaient revenus au score, notamment pour le 1-1 inscrit par le valeureux Aziri à la 90e, qui leur permettaient d'arracher les prolongations. En vain. Ce succès "par les poils" de Lugano n'est pas forcément de mauvais augure. Il y a deux ans, sur le chemin vers la finale de la Coupe (perdue contre Zurich), les Tessinois avaient plus d'une fois souffert face à des équipes de Ligue inférieure.

Delémont est passé près de l'exploit lui aussi face à St-Gall. Longtemps maintenus à flot par leur gardien Sallaj (ex-Xamax), qui disputait son premier match avec l'équipe, les SRD n'ont cédé (1-2) que sur un autogoal du malheureux Carvalho à un quart d'heure de la fin. Ils avaient ouvert le score dès la 7e par leur buteur Stadelmann, avant l'égalisation de Barnetta, sur un tir dévié par Rossé, juste après la pause.

Delémont s'est battu jusqu'à la dernière goutte, mais la formation de Mario Cantaluppi a finalement dû céder face à des "Brodeurs" tout sauf efficaces.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS