Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les 150 poulets déposés par des inconnus au bord d'une forêt dans la nuit de dimanche à lundi près de Happerswil (TG) devront être abattus. Le vétérinaire cantonal st-gallois soupçonne une épizootie.

Comme on ne connaît toujours pas l'origine des poulets et qu'il est possible qu'ils viennent de l'étranger, le vétérinaire cantonal part du principe qu'il existe un risque d'épizootie.

Dix volatiles seront testés pour la maladie de Newcastle (ou pseudopeste aviaire), un virus qui touche les oiseaux. Jusqu'à la publication des résultats, les poulets sont en quarantaine et sous surveillance du vétérinaire cantonal, comme c'est le cas lors de l'importation de volailles en Suisse.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS