Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les 16-18 ans fréquentent toujours plus les péripatéticiennes. A Genève, certains lupanars en accueillent une dizaine par semaine, voire plus pendant les vacances. Un phénomène que confirme un spécialiste en médecine sexuelle aux Hôpitaux universitaires genevois HUG.

En fin de semaine, les mineurs qui ont atteint la majorité sexuelle, fixée à 16 ans en Suisse, représentent "jusqu'à 25% de notre chiffre d'affaires", déclare au Matin Dimanche la patronne d'un salon genevois. Médecin aux HUG, Francesco Bianchi-Demicelli confirme ce rajeunissement, "même si c'est un phénomène caché difficile à quantifier".

La sexualisation de la société y est certainement pour quelque chose. Les messages véhiculés par les médias et le porno sont souvent biaisés voire totalement artificiels. Ils peuvent devenir des modèles de référence et d'identification à la sexualité qui génèrent de fausses croyances, des attentes irréalistes, précise le spécialiste en médecine sexuelle.

Selon lui, les conséquences ne sont pas seulement immédiates, mais elles peuvent se manifester plus tard dans le couple avec des difficultés de libido. Il ne faut cependant pas s'inquiéter dans tous les cas de cette évolution. Cela dépend de la raison pour laquelle le jeune va au salon, note Francesco Bianchi-Demicelli.

Si la raison profonde est une souffrance psychologique ou une difficulté relationnelle, il y a alors lieu de s'inquiéter. Mais il ne faut pas toujours voir une pathologie. Si c'est un besoin de découverte, cela "peut faire partie d'un processus d'intégration de la sexualité", relève encore le praticien dans l'hebdomadaire dominical romand.

L'importance de l'offre en salons dans toutes les villes de Suisse constitue également une cause de cette évolution. Rien qu'à Genève, Le Matin Dimanche recense plus de 150 lupanars.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS