Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bruxelles - La très grande majorité des plages de l'Union européenne sont prêtes à accueillir les vacanciers cet été. Mais plus de 500 sites devront être évités en France, en Italie et au Danemark, a annoncé la Commission européenne.
L'Italie et la France recensent le plus grand nombre de zones en "non conformité": 129 (61 plages et 68 eaux intérieures) pour la France et 56 (51 plages et 5 eaux intérieures) pour l'Italie, mais ces chiffres représentent un pourcentage infime de leurs eaux de baignades.
De la Baltique à la Méditerranée, de la Mer du nord à la Mer noire, l'Union européenne dispose de près de 20'000 plages et eaux intérieures: 96% des zones côtières et 90% des eaux des lacs et rivières répondaient aux normes de qualité minimales en 2009.
Un rapport publié jeudi à Bruxelles se base sur les enquêtes menées en 2009 sur 13'741 plages de l'UE et 6867 eaux intérieures.
Une loi européenne de 2006 impose le respect de critères bactériologiques pour la qualité des eaux. Elle fixe des valeurs impératives, pour protéger la santé, et des valeurs guides, non obligatoires mais qui donnent un plus au site.
La différence est la couleur attribuée à la plage: bleue pour "conforme aux valeurs guides", verte pour "conforme aux normes", rouge pour "non conforme" et grise pour "interdite à la baignade".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS