Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Copiapo - Les 33 mineurs bloqués au Chili ont reçu dimanche un message de soutien du pape. Benoît XVI leur a souhaité qu'ils gardent leur "sérénité". Des artistes chiliens continuent notamment aussi d'exprimer leur solidarité avec les mineurs.
"Je voudrais rappeler avec une affection particulière les mineurs qui sont coincés dans le gisement de San José, dans la région chilienne d'Atacama", a déclaré le pape, en espagnol, après la prière de l'Angelus, de sa résidence estivale de Castel Gandolfo.
Benoît XVI a recommandé les mineurs à l'intercession de San Lorenzo, saint patron des mineurs au Chili. Il les a assurés de sa "proximité spirituelle et de (ses) prières continuelles, pour qu'ils conservent la sérénité dans l'attente d'une heureuse conclusion des travaux entrepris pour leur sauvetage".
Dans leur efforts constants pour maintenir le moral des hommes au fond, les autorités organisaient dimanche de brefs échanges par radio-téléphone entre les familles et les 33 mineurs, premier dialogue de vive voix depuis leur entrée dans la mine de cuivre et d'or, et l'éboulement qui les a piégés le 5 août.
Aux abords de la mine, dans le "Camp Espoir", où demeurent une centaine de parents de mineurs, une assistance qui enfle le week-end, le Chili, ses artistes notamment, continue d'exprimer sa solidarité. Le pianiste Roberto Bravo a offert dimanche un concert classique aux familles en hommage aux 33 mineurs. Samedi, c'était le groupe vocal populaire Inti Illimani, des animations croissantes que les autorités locales commencent à trouver encombrantes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS