Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Santiago - Les secouristes chiliens espèrent fournir lundi un début de ravitaillement à 33 mineurs bloqués depuis 17 jours à 700 m sous terre. Il s'agit de la première étape d'une opération de sauvetage qui prendra "trois à quatre mois", après le "miracle" d'un premier contact dimanche.
Les sauveteurs ont commencé à consolider par une gaine un conduit de 8 cm par lequel a été établi ce premier contact. Après ce processus d'environ six heures, "on pourra entrer une sonde pour communiquer et alimenter", a indiqué Andres Sougarret, ingénieur coordonnant les travaux.
Les 33 mineurs - 32 Chiliens et un Bolivien - ont été contactés dimanche dans une zone-abri souterraine, 17 jours après l'éboulement qui les a piégés au fond de la mine de cuivre et d'or de San José, à 800 km au nord de Santiago.
Micro-caméra
"Nous allons tous bien, les 33 dans le refuge": ces mots d'espoir, griffonnés en rouge sur un bout de papier, ont été remontés par une sonde du fond de la mine. Puis une micro-caméra a pu capter plusieurs d'entre eux, apparemment en bonne condition.
De brefs extraits de ces images ont circulé dimanche soir sur les chaînes de télévision chiliennes: on y distingue quelques lumières floues - les lampes des mineurs -, puis furtivement un visage occupant tout l'écran.
Les mineurs ont survécu grâce à des réservoirs d'eau et des couloirs de ventilation installés au fond de la mine. Ils ont utilisé les batteries d'un véhicule pour recharger leurs lampes.
Patience nécessaire
Aux abords de la mine, les familles ont partagé dimanche soir la joie qui s'est emparée du Chili avec un "asado" géant, une grillade-partie en musique.
Toute l'attention lundi se portait sur l'état physique des mineurs, confinés depuis près de trois semaines à 700 m de fond, par une chaleur humide de 32 à 36 degrés. Ils ont "probablement perdu autour de 8-9 kilos" depuis le 5 août, selon Raul Martinez, secrétaire régional de la Santé d'Atacama.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS