Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les 55-74 ans fréquentent souvent des institutions culturelles. Ils privilégient les monuments et sites historiques, les concerts et spectacles musicaux. Par contre, ils pratiquent bien plus rarement que les jeunes un instrument de musique, le dessin ou la sculpture.

Selon l'Office fédéral de la statistique (OFS), 68% des 55-64 ans et 61% des 65-74 ans ont visité des monuments ou des sites historiques au moins une fois durant les douze mois qui ont précédé l'enquête réalisée fin 2008. La proportion est respectivement de 65% et 60% pour les concerts et les spectacles musicaux.

Un peu moins de la moitié de ces seniors (entre 42% et 46%) se sont rendus au cours de la période sous revue dans des musées en tout genre et des expositions, des théâtres et des cinémas. Quant aux festivals, ils n'ont attiré que 24% des 55-64 ans et 17% des 65-74 ans.

Difficultés d'accès

Dès 75 ans, les pratiques culturelles sont en chute libre. Seuls 37% des ces personnes d'âge mûr ont visité des monuments ou des sites historiques et 44% ont assisté à des concerts ou à des spectacles musicaux. La baisse est toutefois un peu moins marquée pour les concerts et les musées et expositions.

Parmi les obstacles qui les empêchent de visiter ces institutions, les seniors citent souvent la fatigue, le désintérêt et la maladie. Ils trouvent aussi ces lieux difficiles d'accès et déplorent l'absence de transports publics.

Profils professionnels

L'enquête montre aussi que les anciens dirigeants, cadres supérieurs ou les seniors qui exerçaient une profession intellectuelle sont nettement plus actifs sur le plan culturel que les anciens employés de commerce, artisans ou agriculteurs.

Les seniors sont des lecteurs plus assidus de journaux. Plus de 80% des personnes d'un certain âge en lisent un quotidiennement, contre seulement 60% des moins de 45 ans.

Il en va autrement pour la télévision: la moitié des 15-24 ans et 60% des 55-64 ans la regardent tous les jours. Cette proportion atteint 80% chez les plus de 75 ans.

ATS