Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les abus doivent "toujours" être dénoncés à la justice (Vatican)

Vatican - Le Vatican a souligné que les abus sexuels commis par des prêtres devaient "toujours" être dénoncés à la justice ordinaire. Il a publié sur son site internet les "lignes directrices" de la lutte contre la pédophilie au sein de l'Eglise catholique.
Le Vatican a par ailleurs précisé que dans les cas les plus graves de pédophilie, le pape peut défroquer immédiatement le prêtre, sans attendre l'issue d'un procès canonique.
"Le diocèse local doit enquêter sur chaque allégation d'abus sexuel commis par un prêtre contre un mineur. Si l'allégation semble avérée, le cas est transmis à la Congrégation pour la doctrine de la foi", l'ex-Inquisition dont le siège est à Rome, ajoute le document publié en anglais.
La dénonciation des abus "aux autorités compétentes doit toujours respecter la loi ordinaire", souligne le texte, consultable sur le site du Vatican. Ces lignes directrices doivent aider les responsables religieux à gérer les cas de prêtres pédophiles.
Le règlement des abus sexuels au sein de l'Eglise catholique se base sur le droit canon en général et un "motu proprio". En 2001, Jean Paul II a publié ce décret sur "les crimes graves" à partir d'un document de la Congrégation pour la doctrine de la foi.
L'Eglise est secouée par une série de scandales pédophiles. Elle est accusée d'avoir gardé le silence sur des abus commis par des prêtres ou des religieux. Le pape Benoît XVI a lui-même été mis en cause.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.