Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'appréciation de l'euro face au franc a entraîné des gains de change considérables (archives).

KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI

(sda-ats)

La balance des transactions courantes de la Suisse a dégagé un solde de 66 milliards de francs en 2017, en hausse de 4 milliards. Les actifs à l'étranger ont progressé de 220 milliards, à 4768 milliards de francs.

Au niveau du compte financier, la hausse des actifs à l'étranger est due principalement à l'acquisition nette d'actifs financiers et de gains en capital, indique lundi la Banque nationale suisse (BNS). Ces derniers sont d'abord dus à l'appréciation de l'euro face au franc, qui a entraîné des gains de change considérables, mais également à la progression des cours des bourses étrangères.

Concernant la balance des transactions courantes, l'excédent de recettes des revenus primaires s'est accru de 5 milliards, passant à 9 milliards de francs. L'excédent de dépenses des revenus secondaires a progressé de 1 milliard à 11 milliards de francs.

Dans les échanges de marchandises et dans ceux des services, l'excédent de recettes est demeuré respectivement à 48 milliards et à 19 milliards de francs. Au total, la balance a dégagé un solde actif de 66 milliards, en hausse de 4 milliards.

Au 4e trimestre, la balance des transactions était en repli. Elle a dégagé un excédent de 20 milliards de francs, soit 2 milliards de moins qu'un an auparavant.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS