Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les critiques ont été modérées à l'égard du rapport de rémunération du directoire d'UBS.

KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

(sda-ats)

Les actionnaires d'UBS ont approuvé mardi en assemblée générale, dans le cadre d'un vote consultatif, le rapport de rémunération par 84,8% des voix, contre 12,8% d'oppositions et 2,4% d'abstentions. Seul un actionnaire a appelé explicitement à le rejeter.

"Le résultat du vote est très important pour la banque", a déclaré Axel Weber, président du conseil d'administration. Le vote a cependant valeur consultative uniquement. "Cela démontre la volonté des actionnaires et nous le prenons très au sérieux", a insisté M. Weber devant les actionnaires réunis à Bâle.

Le vote est intervenu après plus de deux heures de réunion. Le rapport sur la situation, les comptes annuels consolidés et individuels ont été approuvés par 98% des voix.

L'affectation des bénéfices et la distribution des dividendes et la distribution d'un reversement spécial ont été approuvés par 99,8% des voix. Décharge a été donnée aux membres du conseil d'administration et de la direction par 94,5% des suffrages.

Le montant global de la rémunération variable des membres du directoire pour l'exercice 2015, fixé à 71,25 millions de francs, a passé la rampe un peu moins bien, avec 85,9% de taux d'approbation. Enfin, la proposition de fixer le montant maximum global de rémunération fixe des membres du directoire en 2017 à 28,5 millions a été approuvée par 95,1% des voix.

Pas moins de 1500 actionnaires étaient présents, représentant 72% des droits de vote. Par ailleurs, Robert Scully et Dieter Wemmer ont été élus au conseil d'administration.

ATS