Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bâle - Alors que la discussion sur les salaires des managers fait rage, l'assemblée générale de l'UBS, ce mercredi à Bâle, promet d'être animée. Les débats concernant le rapport sur les rémunérations ainsi que la décharge pour les exercices allant de 2007 à 2009 seront vifs.
Kaspar Villiger, qui dirigera sa première assemblée générale en tant que président du conseil d'administration de la banque, devra se montrer persuasif. L'ex-conseiller fédéral devra notamment convaincre les actionnaires d'accorder la décharge non seulement pour l'exercice écoulé, mais aussi pour 2008 et 2007, années pour lesquelles le vote avait été différé, situation exceptionnelle oblige.
En cas d'acceptation, les administrateurs et la direction générale du numéro un bancaire suisse de l'ère Marcel Ospel seront définitivement blanchis. La mesure devrait profiter à Marcel Ospel, président jusqu'au printemps 2008 et qui incarne la descente aux enfers de la banque, ainsi qu'à son successeur, Peter Kurer, en poste un an jusqu'en avril 2009 et déjà administrateur auparavant.Partie serrée
Dans les faits, l'octroi de la décharge écarte d'éventuelles actions civiles contre les responsables de la débâcle, qui s'est traduite par des pertes nettes cumulées de près de 30 milliards entre 2007 et 2009, dont plus de 21 milliards pour la seule année 2008.
Si la tradition veut que les actionnaires donnent le feu vert aux propositions du conseil d'administration, la partie s'annonce cette fois serrée pour Kaspar Villiger. Ainsi des représentants de caisses de pension actionnaires, comme la Fondation Ethos ou Actares, notamment, appellent à refuser la décharge.
Lundi, l'établissement a opportunément donné un avant-goût de ses résultats au premier trimestre 2010, avec à la clef une prévision de bénéfice avant impôts de 2,5 milliards de francs et un fort repli des retraits de capitaux à 18 milliards. De quoi rassurer les actionnaires les plus indécis qui seraient tentés de refuser la décharge et le rapport sur les rémunérations.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS