Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le beau temps et les températures clémentes des congés de Pentecôte ont favorisé les activités de plein air, notamment en montagne. Celles-ci ont eu des conséquences tragiques pour quatre personnes au moins, deux alpinistes, un parapentiste et un pilote de motoplaneur.

Le pilote du motoplaneur, de type Carat A, a été tué dans la chute de son engin samedi vers 13h00 à Hütten, dans le canton de Zurich. Ce Suisse de 45 ans venait de décoller de Hausen (ZH) lorsqu'il s'est écrasé dans un champ.

Malgré des secours immédiats apportés par des passants puis notamment par un médecin de la Rega, le malheureux a succombé sur place à ses graves blessures, a indiqué la police cantonale. Une enquête a été ouverte.

Un parapente heurte un câble

Samedi après-midi également, un vol de parapente en tandem a connu une fin prématurée et tragique dans la région d'Ober Eggen, dans le canton de Nidwald. Le pilote âgé de 40 ans et son passager de 20 ans sont tombés sur un terrain escarpé après avoir touché un câble de transport.

Le pilote, un Lucernois en possession d'une licence pour le vol en tandem, effectuait sa troisième sortie du genre de la journée, a précisé dimanche la police nidwaldienne. Il avait été recruté à la pige par l'école de vol d'Emmetten et Titlis SA et a été tué sur le coup.

Le passager, un jeune homme de la région, a été héliporté par la Rega à l'hôpital. Il souffre de graves blessures.

Chute mortelle au Mönch

Auparavant à la mi-journée, deux alpinistes italiens se sont tués sur le Mönch. Les secours du Club alpin suisse (CAS) et d'Air Glaciers n'ont pu que constater leur décès, a indiqué dimanche la police bernoise.

Agés de 54 et 48 ans, familiers de l'alpinisme et bien équipés, les deux hommes descendaient sur une arête étroite dans le Fieschertal (VS) lorsqu'ils ont fait une chute d'environ 300 mètres pour des raisons encore inconnues.

ATS