Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les ados de 11 à 15 ans boivent et fument moins qu'il y a quatre ans. La fréquence de la consommation d’alcool et de tabac est à son niveau le plus bas depuis 1986, date de la première enquête.

Le recul est particulièrement marqué ces quatre dernières années, a révélé Addiction Suisse à Berne devant la presse, en présentant une étude menée tous les quatre ans. Cette année, 10'000 jeunes de toute la Suisse y ont participé.

La baisse concerne la quasi-totalité des indicateurs étudiés dans le cadre de l’enquête. Seule exception: la consommation de cannabis.

S’amuser avec les autres ou faire la fête, c'est ce qui incite le plus souvent les jeunes à boire. Et la bière reste la boisson alcoolisée favorite des ados.

Le recul est particulièrement net chez les garçons, avec près de deux tiers de consommateurs en moins. Près de 10% des garçons de 15 ans et 6% des filles du même âge boivent de l’alcool au moins une fois par semaine, alors qu’ils étaient 27% et 13% à le faire en 2010.

La tendance est identique pour l’ivresse, même si la baisse est moins marquée. Quelque 16% des garçons et 13% des filles de 15 ans ont indiqué avoir été ivres au moins deux fois dans leur vie, contre 28% et 21% en 2010.

Moins réjouissant, la plupart d'entre eux se procurent l'alcool auprès de proches ou en l'achetant alors que cela est interdit aux moins de 16 ans. Le scénario est le même pour la cigarette.

La clope n'a plus la cote

Le pourcentage de jeunes qui fument au moins une fois par semaine a atteint son niveau le plus bas avec 12% des garçons et 9% des filles de 15 ans, contre 19% et 15% en 2010.

Un peu plus d’un tiers des jeunes de 15 ans ont déjà fumé une fois et 7% fument tous les jours: ce chiffre était de 12% en 2010. En 2014, un peu plus de la moitié des jeunes de 15 ans qui fumaient quotidiennement ont mentionné qu’ils fumaient jusqu’à cinq cigarettes par jour, et un quart jusqu’à un demi-paquet.

Goût pour le cannabis

La grande majorité des fumeurs de cannabis consomment aussi de l’alcool et des cigarettes. Près de 30% des garçons de 15 ans et 19% des filles du même âge ont indiqué avoir fumé du cannabis au moins une fois dans leur vie, contre 36% et 25% en 2010.

Seule la consommation de cannabis dans les 30 jours avant l’enquête n'a pas diminué, a relevé Addiction Suisse. Comme pour l'alcool et le tabac, les connaissances sont de loin la source d’approvisionnement la plus souvent mentionnée pour le cannabis.

Changement de normes

"Il se pourrait que le recul de la consommation d’alcool et de tabac reflète un changement de norme", déclare Irene Abderhalden, directrice d’Addiction Suisse. Les nouveaux médias pourraient aussi jouer un rôle.

La plupart des jeunes de 15 ans ont indiqué passer plus de trois heures par jour devant l’ordinateur, la télévision, le smartphone ou la console de jeux. Les jeunes pourraient donc être moins en contact direct avec des substances psychoactives, parce qu'ils passent davantage de temps chez eux à jouer avec des médiaux sociaux.

Reste le cannabis, dont la consommation n’a pas diminué. La société doit s’interroger sur la façon de gérer au mieux la question, souligne Addiction Suisse.

Etude internationale

L’étude internationale "Health Behaviour in School-aged-children" est menée dans 44 pays, sous l’égide de l’Organisation mondiale de la santé. Près de 630 classes ont participé à l’enquête 2014, ce qui représente 9894 élèves de 11 à 15 ans. L’étude est financée par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) et par les cantons.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS