Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Avec les nouvelles chutes de neige, le danger d'avalanche augmente et le hors piste comporte de nombreux risques (archives),

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

Les Alpes suisses se sont à nouveau recouvertes d'une couche de neige. Cette manne pour les sportifs hivernaux a entraîné bon nombre de perturbations sur le réseau routier et ferroviaire.

Samedi, 20 à 40 centimètres de poudreuse ont recouvert le Valais, a dit à l'ats un porte-parole de MétéoSuisse. A Viège (600 m), il est tombé 33 centimètres en quelques heures.

Les Alpes centrales, le nord du Tessin et les Grisons ont également pu se réjouir de 10 à 30 centimètres de neige. A Airolo, devant l'entrée sud du tunnel du Gothard, reposaient 30 centimètres. Et les automobilistes ont dû patienter environ 45 minutes à cause d'un bouchon de 4 kilomètres. Un vent fort a apporté la neige très loin dans le Sud, jusque dans la région de Bellinzone.

Un front chaud fera remonter la limite de la neige au-dessus de 1500 mètres ce week-end.

Danger d'avalanche

La neige a entraîné des perturbations sur le réseau routier et ferroviaire de plusieurs cantons. En Valais, la ligne de train reliant Viège à Zermatt a été interrompue durant plusieurs heures entre St. Niklaus et Viège. Les chemins de fer du Matterhorn ont mis en place des bus de remplacement pour amener les voyageurs en station.

La ligne du Glacier Express est interrompue entre Andermatt et Diesentis (GR) à cause du risque d'avalanche. Les voyageurs doivent passer par Brigue (VS) et Zurich pour relier Coire ou Zermatt.

Plusieurs autres tronçons valaisans ont été fermés à la circulation à cause des chutes de neige. La montée sur Vercorin a été même interdite aux véhicules à cause du risque d'avalanche. Tout comme la route du Rawyl dans la région d'Anzère et celle du Binntal dans le Haut-Valais.

Le danger d'avalanche est "fort" sur l'ensemble du Valais et des Alpes centrales. Avec l'intensification des chutes de neige, des avalanches spontanées de plus en plus nombreuses sont à attendre, indique l'Institut pour l'étude de la neige et des avalanches (SLF) sur son site Internet.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS