Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les animaux de compagnie suisses bénéficient d'une nourriture dans l'ensemble saine et conforme à la loi. La station de recherche fédérale Agroscope a détecté l'an passé 35,3% d'aliments présentant de légers problèmes dans l'étiquetage ou la composition. Cela représente une hausse de 13 points par rapport à 2013.

Mais la tendance générale affiche une amélioration. Sur les sept dernières années, la proportion d'exemplaires convenables a bondi de 20% à environ 60%, rappelle mardi dans un communiqué le centre de compétence de l'Office fédéral de l'agriculture, sis à Posieux (FR). Dans le même temps, la part d'échantillons non conformes a reculé de quelque 20 points.

L'an passé, deux produits ont dû être retirés du marché. En cause, une teneur en graines d'ambroisie supérieure à la valeur maximale admise. En tout, 153 échantillons ont été inspectés.

Les animaux de rente sont logés à la même enseigne. Trois aliments sur quatre respectent les normes. Ceux qui sont légèrement non conformes composent 11,4% du total, et ceux occasionnant des contestations avec conséquences financières constituent 12,7% des 1329 échantillons testés.

Pas de contestation chez les OGM

Du côté des produits importés, le taux de conformité s'élève à 85%. Celui des non conformes atteint 9,3% et celui de ceux ayant fait l'objet de contestations se fixe à 5,7%. La majeure partie des protestations est due à des teneurs en additifs et en éléments nutritifs outrepassant les tolérances officielles ou à des erreurs importantes de déclaration.

Agroscope s'est également penchée sur les OGM (organismes génétiquement modifiés). Quelque 400 produits ont été passés au crible, et aucun n'a donné lieu à une contestation.

La station de recherche analyse différents paramètres tels que les dioxines et les PCB, ainsi que d’autres substances indésirables comme les antibiotiques, les métaux lourds, les salmonelles, les contaminations croisées par des coccidiostatiques, les pesticides et les mycotoxines. Les résultats de ces analyses se sont révélés pour la plupart négatifs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS