Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Quelque mille personnes ont participé à une manifestation contre l'avortement samedi à Zurich. La troisième "Marche pour la vie" a été perturbée par les huées de contre-manifestants qui ont aussi donné maints coups de klaxon. Un important dispositif policier a été déployé.

Répondant à l'appel de treize organisations, les opposants à l'avortement ont marché dans la vieille ville et assisté à une prière oecuménique. Pour les participants, dont plusieurs étaient venus de l'étranger, le droit à la vie est le plus fondamental des droits humains. Durant le défilé, certains portaient des croix blanches ou des cercueils pour enfants.

Suite aux incidents survenus lors de la précédente marche il y a un an à Zurich, les forces de l'ordre s'étaient déployées en nombre. La manifestation s'est déroulée pacifiquement, hormis quelques brèves échauffourées auxquelles la police a immédiatement répliqué en faisant notamment usage de spray au poivre.

Les contre-manifestants se sont essentiellement signalés en perturbant le défilé et la prière oecuménique par un concert de sifflets et de klaxons. "Une interdiction ne réussit pas à éradiquer l'avortement, mais le déplace seulement dans l'illégalité", pouvait-on lire sur un tract.

Initiative populaire

Une initiative populaire a été déposée en juillet 2011 par les milieux anti-avortement. Elle exige que l'interruption volontaire de grossesse (IVG) et la réduction embryonnaire soient radiées des prestations de l'assurance maladie de base. Le Conseil fédéral recommande son rejet.

L'an dernier, 11'079 interruptions de grossesse ont été annoncées en Suisse, dont 4% concernent des femmes résidant à l'étranger. Depuis 2004, le nombre d'avortements reste stable, y compris chez les adolescentes, selon des chiffres de l'Office fédéral de la statistique.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS