Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La multiplication des patrouilles au large des côtes libyennes et la lutte contre les passeurs ont contribué à la baisse des arrivées de migrants en Europe en 2017 (photo prétexte).

KEYSTONE/AP/DARKO BANDIC

(sda-ats)

Le nombre de migrants ayant atteint l'Europe par la mer en 2017 a été réduit d'un plus de la moitié par rapport à 2016, annonce vendredi l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). En 2015, plus d'un million de personnes étaient arrivées dans l'UE.

En 2017, 171'635 migrants ont débarqué sur ses côtes, contre 363'504 l'année précédente, selon l'OIM. Après l'afflux, sans précédent depuis la Seconde Guerre mondiale, de 2015, un accord entre Bruxelles et Ankara a permis de couper le principal axe maritime, entre la Turquie et la Grèce.

La diminution a été moins rapide sur l'autre voie, entre l'Afrique du Nord et l'Italie, mais les chiffres ont commencé à baisser fortement au second semestre 2017. Le ministère italien de l'Intérieur a fait état le 31 décembre de 119'310 arrivées pour 2017, ce qui représente une baisse d'un tiers par rapport à 2016.

Lutte contre les passeurs

"Nous pouvons vous dire avec confiance que les chiffres de l'Afrique du Nord vers l'Italie sont inférieurs à 120'000 (...) C'est (le total) le plus bas des quatre dernières années pour les arrivées en Italie", a déclaré Joel Millman, porte-parole de l'OIM.

"On peut dire la même chose pour les arrivées en Grèce, avec 29'595 (arrivées) pour 2017, chiffre le plus bas des quatre années de notre recensement pour la Grèce", a-t-il ajouté. En 2016, 173'614 migrants sont arrivés en Grèce par la mer, rappelle l'OIM.

La multiplication des patrouilles au large des côtes libyennes et la lutte contre les passeurs ont contribué à cette baisse générale, a poursuivi Joel Millman.

Le nombre de décès en mer pour 2017, qui n'est pas définitif, s'élève quant à lui à 3116, contre 5143 en 2016. Près de 20'000 Africains arrivés en Libye avec l'intention de tenter la traversée sont par ailleurs rentrés chez eux l'année dernière dans le cadre du plan de rapatriement volontaire de l'OIM et 7000 d'entre eux l'ont fait après l'accord que l'Union africaine et l'Union européenne ont conclu le 29 novembre à Abidjan.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS