Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les atermoiements de BP exaspèrent l'Amérique

Galliano - La colère monte aux Etats-Unis face aux difficultés rencontrées par BP pour colmater l'écoulement de pétrole dans le golfe du Mexique. De hauts responsables de l'administration Obama se sont rendus sur place pour superviser la lutte contre la marée noire.
"Frustration, colère, désespoir. Je comprends tous ces sentiments", a déclaré la secrétaire à la Sécurité intérieure, Janet Napolitano, lors d'une conférence de presse à Galliano. Cette ville est située au coeur des bayous de Louisiane menacés par la marée noire.
Son collègue de l'Intérieur, Ken Salazar, responsable des ressources naturelles, s'en est pris une nouvelle fois à BP. Le groupe britannique exploite la plateforme pétrolière qui a explosé le 20 avril, provoquant un écoulement continu du puits de pétrole situé par 1500 m de fond à 75 km des côtes.
De son côté, le groupe a répété qu'il étudiait les moyens de condamner le puits avec du ciment et que l'opération pourrait commencer mercredi, soit 24 heures plus tard qu'annoncé. BP s'était engagé lundi à consacrer jusqu'à 500 millions de dollars à un programme de recherche ciblant les conséquences sur l'environnement de la marée noire.
Reste que les actionnaires de BP ont déposé plainte contre la compagnie pour avoir exposé l'entreprise à des responsabilités potentiellement gigantesques du fait de la marée noire, montrent des documents judiciaires. De leur côté, quelque 18 sénateurs démocrates exigent que la société de forage Transocean, propriétaire de la plateforme pétrolière sinistrée, fasse l'objet d'une enquête.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.