Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La plainte déposée par le régulateur des marchés américain des matières premières et produits financiers (CFTC) pourrait aboutir à l'imposition de pénalités à l'établissement financier, Deutsche Bank (archives).

KEYSTONE/AP/MICHAEL PROBST

(sda-ats)

Le régulateur des marchés américain des matières premières et produits financiers (CFTC) a épinglé jeudi la banque allemande Deutsche Bank pour mauvaise tenue de ses comptes. Il demande qu'un contrôleur indépendant soit nommé auprès de l'institution.

Les faits reprochés remontent à avril dernier. Deutsche Bank avait alors été victime pendant cinq jours d'une panne de ses systèmes informatiques qui l'a empêchée de rassembler des informations concernant les échanges portant sur des produits dérivés s'appliquant à plusieurs catégories d'actifs (swaps).

L'examen des données transmises à la CFTC par la banque a fait apparaître plusieurs manquements à la manière dont ces swaps ont été traités et inscrits dans les comptes. Et ce en violation d'une injonction antérieure de la CFTC qui demandait à Deutsche Bank d'améliorer ses procédures.

Le rôle de la CFTC est notamment d'évaluer les risques systémiques qui pèsent sur les marchés. Pour ce faire, elle a besoin d'informations fiables transmises par les banques.

En conséquence, la CFTC a déposé plainte contre Deutsche Bank devant un tribunal de New York et, avec l'accord de la banque, un contrôleur indépendant va être désigné pour s'assurer qu'elle respecte ses obligations d'information. La plainte pourrait aboutir à l'imposition de pénalités à l'établissement financier.

D'autres enquêtes

Deutsche Bank est déjà la cible de plusieurs autres enquêtes des autorités boursières et réglementaires américaines dans le cadre de différents dossiers comme les crédits immobiliers à l'origine de la crise financière de 2008 ou encore les manipulations du taux interbancaire Libor.

La banque avait également, avec l'espagnole Santander, échoué fin juin pour la deuxième fois aux tests de résistance imposés aux établissements financiers par la Banque centrale américaine (Fed).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS