Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

New York - L'agence américaine de sécurité routière (NHTSA) enquête sur quelque trois millions de Jeeps Grand Cherokee. Ces véhicules du groupe automobile Chrysler présenteraient des risques d'inflammation du réservoir lors de collisions.
Un document du bureau des enquêtes (ODI) de la NHTSA reçu mardi par l'AFP indique qu'environ 3,037 millions de Jeeps Grand Cherokee modèles année 1993-2004 sont concernées. L'enquête fait suite à douze plaintes de particuliers qui font état de feux qui se sont déclarés lors d'accidents.
Une personne a été tuée dans un de ces accidents et douze personnes blessées dans d'autres. La NHTSA a précisé qu'il s'agissait d'une "évaluation préliminaire", qui ne constitue pas un rappel.
Un porte-parole du constructeur américain a souligné de son côté que les propriétaires n'avaient aucune démarche à effectuer pour l'instant.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS