Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Inde doit notamment encore se prononcer sur le rachat de Syngenta par le géant chinois ChemChina (archives).

KEYSTONE/ENNIO LEANZA

(sda-ats)

Le ministère du commerce chinois (MOFCOM) valide l'acquisition du groupe agrochimique bâlois Syngenta par le géant chinois ChemChina. Les deux sociétés ont récemment reçu l'approbation des gendarmes de la concurrence européen, américain et mexicain.

Ce feu vert marque une étape de plus, presque la dernière, vers la finalisation du rachat, attendu dans le courant du deuxième trimestre 2017, indique mercredi Syngenta. L'offre publique d'achat (OPA) avait vu son délai d'échéance être prolongé à six reprises en raison de temps requis pour les diverses autorisations.

L'Inde notamment doit encore se prononcer. La transaction à 43,2 milliards de dollars (43,1 milliards de francs au cours actuel), annoncée en février 2016, est la plus grande opération chinoise à l'étranger.

Malgré leur approbation de la transaction, annoncée lundi par Syngenta, les autorités mexicaines de la concurrence ont toutefois posé des conditions pour autoriser le rachat. Dans un communiqué diffusé dans la nuit de mardi à mercredi, elles exigent notamment la vente de cinq produits du groupe bâlois à un tiers, sur lequel elle souhaite avoir un droit de regard.

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

ATS