Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les champions suisse sont apparus à la fenêtre du casino sur le coup des minuit et demi. Les deux Fabian, Schaer et Frei, tiennent le trophée avec la Barfüsserplatz en contrebas.

KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

(sda-ats)

Près de 2000 supporters bâlois ont célébré le septième titre consécutif de champion suisse de football, le 19e de l'histoire de leur équipe favorite. Et cela cinq journées déjà avant la fin du championnat, samedi soir à la suite de la victoire contre Sion à Bâle.

Dans une mise en scène désormais connue, les fans bâlois se sont rassemblés après le match, en fin de soirée sur la Barfüsserplatz. Les joueurs les y ont rejoint, se montrant au balcon du casino de la ville surplombant la place, trophée en mains, vers 00h30. Vers 01h30, la place a commencé de se vider.

Les chants et l'allégresse l'ont emporté sur les dérives. La police n'a ainsi relevé aucun événement extraordinaire, les secouristes n'ayant eu à prendre en charge que de rares blessés légers soignés de façon ambulatoire. Le titre sera officiellement célébré au terme du championnat, le 25 mai.

Bagarres à Zurich

Le tableau était tout différent du côté des fans des Young Boys, honorables dauphins du FC Bâle, qui ont dû se faire une raison malgré la victoire de leur équipe favorite à Zurich contre Grasshopper. Avant de regagner la capitale en train vers 21h00, plusieurs dizaines d'entre eux s'en sont pris aux policiers zurichois, les attaquants massivement avec des pierres.

Une policière a été blessée aux jambes, a indiqué dimanche la police zurichoise. Celle-ci a riposté avec des balles en caoutchouc et des gaz lacrymogènes. Les quelques centaines de Bernois sont rentrés en train spécial non sans commettre encore différentes incivilités.

ATS