Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Association internationale du transport aérien (IATA) a révisé lundi ses prévisions à la hausse. Les bénéfices des compagnies aériennes en 2012 devraient atteindre 4,1 milliards de dollars, contre trois milliards anticipés en juin.

Ce chiffre, meilleur que prévu, est néanmoins nettement inférieur aux 8,4 milliards de bénéfices engrangés l'an dernier par les compagnies aériennes à travers le monde. Il représente une marge faible de 0,6% par rapport à un chiffre d'affaires de la branche évalué à 636 milliards de dollars.

"C'est une bonne nouvelle. Les compagnies aériennes maintiennent la tête hors de l'eau mieux que nous le pensions dans un environnement très difficile", a déclaré le directeur général de l'IATA Tony Tyler.

Trafic passagers en hausse

"La marge bénéficiaire est minuscule, mais autrefois l'industrie aurait perdu de l'argent avec le fuel à 110 dollars le baril et une croissance mondiale de 2,1% seulement", a-t-il ajouté. La demande des passagers est restée forte, malgré les incertitudes économiques, et les compagnies ont réduit leurs coûts, a expliqué le responsable de l'IATA, basée à Genève.

Le trafic passagers devrait augmenter de 5,3% pour toute l'année 2012. Les perspectives pour le fret sont moins bonnes. La hausse du trafic cargo d'une année sur l'autre ne devrait pas dépasser 0,4%.

Pour 2013, l'IATA prévoit une légère amélioration: les bénéfices de la branche grimperont à 7,5 milliards de dollars avec des revenus globaux de 660 milliards. Le prix du fuel devrait tourner autour des 105 dollars le baril.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS