Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les conducteurs bénévoles de l'Opération Nez rouge ont ramené 23'853 personnes à la maison durant la période des fêtes de fin d'années, ce qui représente une hausse de 13,3% par rapport à l'année précédente. Le nombre de transports a atteint 11'157 (+15,8%).

"Des chiffres impressionnants... mais l'Opération Nez rouge est avant tout symbolique", commente dimanche l'organisation dans son communiqué de bilan. Le nombre de bénévoles qui se sont engagés entre le 9 décembre et le 1er janvier (7771/+10,5%) et de kilomètres parcourus (460'349/+20,2%) a aussi connu une hausse notable.

Durant la seule nuit de la St-Sylvestre, 6616 personnes ont été transportées, contre 6458 l'année précédente, a précisé une collaboratrice de la Fondation Nez rouge, interrogée par l'ats. Cela représente près de 28% du total en une seule nuit.

Argovie et Genève en tête

La palme du nombre de transports durant toute l'opération revient à l'antenne argovienne (1610/+0,8%), alors qu'en Suisse romande, c'est Genève qui arrive en tête avec 874 transports (+17%). Canton le plus peuplé de Suisse, Zurich n'a comptabilisé que 730 courses, mais elles sont en nette hausse par rapport aux 509 de l'année précédente (+43,4%).

Initiée au Québec, l'Opération Nez rouge a débuté en 1990 en Suisse, dans le canton du Jura. Elle permet à un conducteur qui ne se sent plus en état de prendre le volant de se faire reconduire gratuitement à son domicile dans son propre véhicule. Cette action vise la prévention et la sensibilisation pour réduire le nombre d'accidents de la route, rappelle la Fondation Nez rouge.

L'organisation en profite pour rappeler d'autres manières de faire preuve de prudence tout au long de l'année: choisir un chauffeur désigné, appeler un taxi, prendre les transports publics, dormir sur place ou appeler un proche pour venir nous chercher.

ATS