Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les Béninois de Suisse solidaires avec les victimes des inondations

Berne - La Communauté Béninoise en Suisse a remis huit tonnes de maïs et six tonnes de riz en début de semaine aux victimes des inondations qui ont affecté le pays en septembre-octobre, a indiqué vendredi son président, Edgard Gnansounou. L'occasion pour ces expatriés de montrer leur solidarité et transmettre un message politique.
"Ce n'est pas un don, mais c'est parce qu'on se sent concernés" en tant que Béninois de l'étranger, précise à l'ATS Edgard Gnansounou, en Suisse depuis 34 ans. Les quelque 7600 francs collectés auprès des membres de cette association ont permis d'acheter 14 tonnes de céréales. Elles aideront à compenser les 128'000 hectares de cultures perdus lors des inondations.
M. Gnansounou, également enseignant à l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) a remis lundi et mardi ces vivres aux communes de Dangbo et Lokossa, choisies au hasard dans le sud du pays. "Cela s'est fait de manière très efficace. Sur place j'ai rencontré le maire et des délégués des villages sinistrés", précise-t-il.
Ce spécialiste des systèmes énergétiques a profité de la présence de la presse lors de la remise des céréales pour faire passer un message à la population et aux pouvoirs publics. "Il y a aussi une part de responsabilité humaine" dans la situation d'urgence causée par les inondations. "Des décisions doivent être prises et ne l'ont pas été", regrette-t-il.
Pas une fatalité"La commune de Lokossa est victime tous les quatre ans d'inondations sérieuses", indique M. Gnansounou. Il dénonce l'absence de mesures et l'octroi d'autorisations de construire dans des zones inondables. "Une partie de la population s'est habituée et voit ces inondations comme une fatalité", constate-t-il.
Selon lui, "le message est passé, mais cela prendra du temps". Sur place, il a également pu constater que l'eau commençait à se retirer. Au total, plus de 680'000 Béninois ont été affectés par les inondations qui ont laissé 105'000 personnes sans toit, selon le Bureau des Affaires humanitaires de l'ONU (OCHA).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.