Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le bénéfice total des banques en Suisse a été divisé par deux en 2016 par rapport à l'année précédente (archives).

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

Le nombre de banques recensées en Suisse a diminué en 2016, passant de 266 à 261. Ensemble, elles ont dégagé un bénéfice global totalisant 7,9 milliards de francs, soit la moitié que l'année précédente.

Dans le détail, 226 établissements ont été bénéficiaires, pour un total de 11,8 milliards de francs, a indiqué jeudi la Banque nationale suisse (BNS) dans son enquête sur le secteur. En revanche, 35 banques ont subi une perte totale de 3,9 milliards.

En 2015, les grandes banques avaient enregistré des produits extraordinaires atteignant 10,7 milliards de francs, explique la BNS. Or ceux-ci ont fortement reculé l'année dernière et se sont inscrits à seulement à 2,2 milliards, ce qui s’est répercuté sur le résultat global.

La somme des bilans des instituts bancaires établis en Suisse a augmenté de 2,5% sur un an à 3100,8 milliards de francs. Les grandes banques, celles du groupe Raiffeisen, les banques cantonales et boursières ont nettement progressé. Les baisses les plus prononcées restent le fait des établissements en mains étrangères (-13,5 milliards de francs).

Côté emploi, les effectifs se sont tassés de 2,5% en comparaison annuelle, ou de 3047 postes à temps plein, dont 1660 biffés en Suisse, le reste à l'étranger. A fin 2016, la branche comptait 120'843 équivalents plein temps.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS