Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Autorité bancaire européenne (EBA) a fixé jeudi à 114,7 milliards d'euros les besoins en recapitalisation des banques européennes. L'EBA a revu en légère hausse l'estimation provisoire de 106 milliards d'euros qu'elle avait faite en octobre.

L'augmentation a été particulièrement spectaculaire pour les banques allemandes: leurs besoins en capitaux ont été plus que doublés, passant en moins de deux mois de 5,2 à 13,1 milliards d'euros. A l'inverse, les besoins des banques françaises ont été revus à la baisse (7,3 milliards d'euros contre 8,84 milliards).

Le chiffre concernant les établissements italiens est resté sensiblement le même (15,4 milliards d'euros contre 14,77 milliards), ainsi que pour les espagnols (26,17 milliards contre 26,16). Ce sont les banques grecques qui restent en tête de ce "palmarès", avec 30 milliards.

Au total, les besoins en capitaux des 70 plus grandes banques de l'Union européenne ont été passés en revue. L'objectif est de renforcer leur solidité en portant à 9% le ratio de leurs fonds propres les plus solides d'ici fin juin 2012. L'opération se fera sous la surveillance des superviseurs nationaux.

ATS