Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les banques suisses ont à nouveau une bonne cote auprès de la population. Leur image est même, pour la première fois, redevenue aussi positive qu'avant la crise financière de 2008.

Différentes banques helvétiques ont surpris avec leurs résultats commerciaux. Elles ont aussi pris leurs distances avec leurs problèmes passés, écrivent les experts de l'institut de recherche Public et Société (fög) de l'Université de Zurich pour commenter l'amélioration du baromètre de réputation.

A cela s'ajoute le fait que le public ne considère pas une bonne marche des affaires comme allant de soi en temps de difficultés économiques.

Opinion négative sur l'économie

Les experts ont été frappés de constater que les jugements moraux dans les médias sur les débats fiscaux en relation avec le secteur financier suisse ont reculé. Depuis le virage de la Suisse dans le domaine de l'échange automatique d'informations (EAI), la place financière helvétique offre moins de cibles à une critique morale.

Tandis que la réputation du secteur financier s'élevait lors du 4e trimestre 2014 encore seulement à un index de -2,3, il s'est continuellement développé de manière positive depuis le début de l'année, pour grimper à 4,2. Une amélioration est même constatée en comparaison avec l'année 2008.

La réputation de l'ensemble de l'économie suisse s'est par contre dégradée pour le second trimestre consécutif (-1,5).

Quelque 97 entreprises de 16 secteurs différents sont analysées pour constituer le baromètre de réputation. Les chercheurs ont pour ce faire exploité des articles de journaux quotidiens, dominicaux et hebdomadaires, de même que des reportages à la télévision.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS