Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Yves Mirabaud espère des allégements en matière de réglementation bancaire (archives).

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

Les banques privées suisses ont défini plusieurs pistes pour doper leur compétitivité. Elles souhaitent notamment bénéficier d'une réglementation différenciée.

Cela permettrait aux établissements qui présentent peu de risques de disposer de certains allégements en matière de réglementation bancaire, a souligné jeudi Yves Mirabaud, président de l'Association de banques privées suisses (ABPS), devant la presse à Berne.

Selon lui, les petites et moyennes banques souffrent durement de l'application accrue de standards internationaux, prévus à l'origine pour les banques systémiques.

Egalement présente lors de cette réunion avec la presse, l'Association de banques suisses de gestion (ABG) a plaidé pour des réformes qui tiennent mieux compte du caractère d'exportation de la gestion de fortune privée. La signature d'accords bilatéraux avec les pays les plus importants de l'Union européenne (UE) a notamment été demandée par Boris Collardi, le président de l'AGB.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS