Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe Clientis a réalisé un bénéfice net record l'an passé (archives).

KEYSTONE/WALTER BIERI

(sda-ats)

Clientis a réalisé une performance record l'an dernier. Le groupe de banques régionales, qui comprend la Caisse d'Epargne CEC à Courtelary (BE), vu son bénéfice net croître de 11,5% par rapport à l'exercice précédent à 70,7 millions de francs.

"L'année 2017 s'est écoulée de manière exceptionnellement réjouissante pour notre groupe", a indiqué le directeur général Andreas Buri, cité dans un communiqué. Toutes les banques (15 au total) ont contribué à l'essor, ce qui constitue un facteur favorable les "projets d'avenir" de l'ensemble.

La progression du bénéfice net, la quatrième consécutive, s'explique par une hausse des revenus dans tous les domaines. La principale source est demeurée le résultat net des opérations portant intérêts, avec une augmentation de 1,9% à 169 millions de francs.

Projet informatique

Un produit extraordinaire de 7 millions de francs est venu par ailleurs du dernier remboursement du fonds d'entraide RBA (collectif de banques régionales), dissous à fin 2017. Clientis précise avoir fait gonfler son bénéfice net de 91% depuis 2013.

Sur le plan informatique, le groupe a concrétisé un grand projet informatique. Il assure la gestion de la plate-forme dans ce domaine pour les 15 établissements qu'il comprend ainsi que pour 10 autres banques régionales.

A la fin de l'année 2017, les banques Clientis, qui comptent comme seul établissement romand la Caisse d'Epargne CEC à Courtelary, recensaient 508 postes à plein temps (-1), occupés par 622 personnes (+3), répartis sur 69 sites (inchangé).

Toujours à fin 2017, le groupe affichait une somme de bilan de 14,54 milliards de francs, en hausse de 3,5% sur un an. Les créances hypothécaires en constituaient une part essentielle, avec un montant de plus de 11,8 milliards (+4,5%).

Bénéfice attendu en baisse

En ce qui concerne l'exercice en cours, Clientis table sur un bénéfice net en notable baisse. L'évolution s'explique par la disparition du produit extraordinaire venant du remboursement du fonds d'entraide RBA. De plus, certains projets nécessiteront des dépenses importantes.

Au-delà, le groupe, à l'instar de beaucoup de banques, dépend des perspectives dans le secteur immobilier. Les taux d'intérêt devraient rester à un niveau "très bas", dans un contexte où la croissance économique en Suisse est attendue plus forte que l'an dernier.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS