Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Synonyme de réussite, l'année 2016 s'est soldée par la création de 472 emplois et de quatre entreprises dans le secteur des biotechnologies en Suisse. La branche employait ainsi à fin décembre 15'362 salariés (photo prétexte).

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

Renforçant son ancrage en Suisse, l'industrie des biotechnologies a poursuivi sa vive croissance l'an dernier. Les 281 entreprises de la branche ont dégagé un chiffre d'affaires cumulé de 5,73 milliards de francs, 11,7% de plus qu'en 2015.

Synonyme de réussite, l'exercice sous revue s'est aussi soldé par la création de 472 emplois et de quatre entreprises, indique jeudi Swiss Biotech. Selon l'association faîtière du secteur des biotechnologies, la branche employait ainsi à fin décembre 15'362 salariés.

En matière de rentabilité, Swiss Biotech observe en revanche un potentiel d'amélioration, nombre de sociétés du secteur évoluant toujours dans les chiffres rouges, malgré des revenus accrus. Seules quelques firmes établies dégagent des bénéfices stables depuis des années.

Il n'en reste pas moins que l'association se veut optimiste à l'évocation des perspectives du secteur. Au rang des leaders mondiaux en matière de brevets, la Suisse offre les meilleures conditions pour un avenir prospère, estime Swiss Biotech.

Solide portefeuille

L'augmentation du nombre de brevets reflète pour l'essentiel le renforcement de la recherche dans certains domaines établis, ainsi que la formation de nouveaux champs de recherche nés de la combinaison de différentes technologies. De plus, les entreprises de la branche peuvent s'appuyer sur un portefeuille de produits solide et complet.

Tous les stades de développement de produits laissent ainsi augurer d'une croissance stable pour l'industrie suisse des biotechnologies. Actuellement, celle-ci se doit de relever le défi d'une complexité croissante, tant du point de vue des brevets que de celui du volume de données scientifiques accessibles librement.

Analyser ces données, en évaluer la fiabilité et rester au fait de l'actualité de la recherche scientifique devient de plus en plus compliqué, poursuit Swiss Biotech. Ce défi offre cependant des opportunités, générant de nouvelles possibilités lesquelles ne restent pas sans effet sur la capacité d'innovation de tout le secteur.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS