Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les Birmans aux urnes dans la morosité pour une élection décriée

Rangoun - Les Birmans ont voté dimanche pour les premières élections pluralistes organisée par la dictature militaire depuis 20 ans. Ce scrutin a été condamné par l'Occident devant l'absence de l'opposante Aung San Suu Kyi, et les soupçons de fraude à l'encontre de la junte au pouvoir.
Plus de 29 millions de personnes étaient appelées aux urnes dans un processus sans heurt ni passion, décrit par certains opposants comme un premier pas vers une très lente évolution du régime.
Le scrutin, sans surprise pour le pouvoir en place, s'est déroulé sous haute sécurité, dans un climat de morosité et d'indifférence de la population. "On s'endort", a confié un assesseur dans un bureau de vote de Rangoun avant la clôture du scrutin, marqué apparemment par un fort taux d'abstention.
Scrutin "ni libre, ni juste"
Plusieurs heures plus tard, les médias officiels n'avaient encore fourni aucun taux de participation. Les résultats sont attendus dans le courant de la semaine.
Ces élections législatives et régionales ont cependant été présentées par la junte comme une étape historique vers la démocratie, bien qu'il soit boycotté par Ligue nationale pour la démocratie (LND) d'Aung San Suu Kyi, assignée à résidence.
Les dernières élections pluralistes remontent à 1990. La LND l'avait alors très largement emporté, mais le résultat du vote avait été ignoré par les militaires, au pouvoir depuis 1962, et le parti d'Aung San Suu Kyi n'avait jamais pu prendre le pouvoir.
Cette fois, soulignent les experts, la junte a pris ses précautions pour s'assurer de la victoire. La controversée Constitution de 2008 réserve un quart des sièges aux militaires en activité dans les futures assemblées nationales et régionales. La presse étrangère et les observateurs extérieurs n'ont pas été autorisés à suivre le déroulement du vote.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.