Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les derniers bombardements aériens soudanais sur le Soudan du Sud ont fait 16 morts et 34 blessés dans l'Etat frontalier d'Unité, a indiqué l'ambassadrice américaine à l'ONU Susan Rice. Ils ont aussi causé des dégâts importants aux infrastructures, notamment les installations pétrolières.

Le bilan des victimes a été donné par la Mission de l'ONU au Soudan au cours d'une réunion du Conseil de sécurité consacrée à ce pays.

Dans la nuit de lundi à mardi, les avions soudanais ont pris pour cible les localités sud-soudanaises de Panakwach et Lalop, dans l'Etat d'Unité, ainsi que le poste-frontière de Teshwin, a affirmé le gouverneur d'Unité, Taban Deng.

Les pays membres du Conseil ont demandé "l'arrêt immédiat des bombardements aériens" de la part de Khartoum, ainsi qu'un "cessez-le-feu immédiat et le retour (des deux pays) à la table de négociation", a encore déclaré Mme Rice, qui préside le Conseil en avril.

Le Conseil a aussi "condamné fermement" la récente attaque contre une patrouille de la Mission de maintien de la paix de l'Union africaine-ONU (Minuad) au Darfour. Cette attaque a fait un mort - un soldat togolais blessé qui a ensuite succombé - et trois blessés.

ATS